skip to Main Content

Plateforme de dépôt de données de recherche Borealis

Contexte

La gestion des données de recherche (GDR) est une priorité des politiques nationales en matière de recherche scientifique de plusieurs pays, dont le Canada. La déclaration de principes de trois conseils subventionnaires fédéraux, publiée en 2016, identifie plusieurs responsabilités attribuées aux établissements dont soutenir l’accès à des plateformes pour la gestion et la conservation des données et appuyer les chercheurs dans l’établissement de bonnes pratiques. Les bibliothèques universitaires du Québec (BUQ) travaillent depuis déjà plusieurs années à développer des services de soutien à la GDR, notamment pour offrir une solution de dépôt aux chercheurs.

Entente avec l’Université de Toronto

À l’initiative des BUQ, le Bureau de coopération interuniversitaire (BCI) et l’Université de Toronto ont conclu en 2019 une entente innovante pour que les chercheurs des universités québécoises puissent déposer des jeux de données issus de leurs recherches sur la plateforme Boréalis.

Borealis est depuis devenu un service offert à l’échelle canadienne.  Il est soutenu financièrement par des bibliothèques universitaires, des consortiums régionaux de bibliothèques, des universités, des collèges et cégeps, des organismes de recherche ainsi que l’Alliance de recherche numérique du Canada. L’infrastructure technologique est hébergée par Scholars Portal et les Bibliothèques de l’Université de Toronto en partenariat avec des consortiums régionaux de bibliothèques universitaires.

Avec ce partenariat, les BUQ offrent aux chercheurs du Québec une infrastructure de qualité pour décrire, déposer, mais aussi partager leurs données lorsque souhaité, mettant ainsi en valeur ces sources d’information précieuses et favorisant leur réutilisation.

À propos de Borealis

Borealis est basé sur le logiciel libre de dépôt de données Dataverse développé par l’Institute of Quantitative Social Science (IQSS) de l’Université Harvard et par une communauté internationale de contributeurs.

Cet environnement fiable et convivial peut accueillir des ensembles de données de recherche de petites et moyennes tailles. Chaque ensemble de données publié reçoit un identifiant DOI (Digital Object Identifier) et les données peuvent être partagées en accès ouvert ou en accès restreint. Les chercheurs peuvent associer des collaborateurs à leur espace Borealis.

Interface bilingue

Un projet d’internationalisation de l’application a été mené grâce à une collaboration entre l’Université de Toronto, les Bibliothèques de l’Université de Montréal et l’Institute of Quantitative Social Science de l’Université Harvard, ce qui permet à la version utilisée chez Borealis d’être disponible en français et en anglais. Les Bibliothèques de l’UdeM poursuivent leur collaboration pour maintenir à jour une interface française de même que le guide de l’usager en français.

Structure et fonctionnement du service

Chaque bibliothèque universitaire du Québec dispose d’un espace dans la plateforme Borealis. Un répondant a également été désigné dans chaque établissement pour offrir le soutien aux chercheurs localement et agir comme interlocuteur auprès des administrateurs du service Borealis.

Pour y accéder

Pour découvrir la plateforme partagée de données de recherche Borealis, rendez-vous sur https://borealisdata.ca/fr/. Pour obtenir un espace dans l’instance Borealis, les chercheurs n’ont qu’à communiquer avec leur bibliothèque universitaire.

Nouvelle structure de gouvernance pour le Partenariat des bibliothèques universitaires du Québec! Lire le communiqué ou nous contacter à info@pbuq.ca!

X
Back To Top